The evolution of medicineL'évolution de la médecine

Découvrez
une vie avec
moins de douleur

Découvrez

Une vie avec moins de douleur

La douleur chronique

La douleur chronique est définie comme une douleur qui dure plus de trois mois ou qui dépasse le point de guérison des tissus. Elle peut être causée par diverses affections, notamment l’arthrite, la fibromyalgie, les migraines, la neuropathie et les maux de dos. Dans certains cas, la douleur chronique peut devenir une maladie en soi, sans cause sous-jacente claire.

Les types

Les types de douleur chronique peuvent inclure

  • Douleur arthritique
  • Mal de dos
  • Maux de tête et migraines
  • Douleur nerveuse
  • Douleurs musculaires
  • Fibromyalgie
  • Douleur pelvienne chronique

Symptômes

La douleur chronique peut être débilitante et affecter tous les aspects de la vie quotidienne. Les symptômes peuvent varier en fonction du type de douleur et de l’individu, mais ils peuvent inclure :

  • Douleur ou gêne persistante
  • Raideur ou douleur
  • Fatigue
  • Difficultés à dormir
  • Changements d’humeur ou de comportement

Prévalence

La douleur chronique est une affection courante qui touche des millions de personnes dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé, on estime que 20 % des adultes souffrent de douleurs chroniques, la prévalence la plus élevée étant observée chez les personnes âgées. La douleur chronique est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et peut résulter de diverses affections sous-jacentes, notamment l’arthrite, la fibromyalgie et les lésions nerveuses.

En Europe, on estime que 20 % de la population adulte souffre de douleur chronique, la prévalence la plus élevée étant observée au Royaume-Uni, où elle touche environ 28 millions de personnes. Au Moyen-Orient et dans le CCG, la douleur chronique est également répandue, des études montrent que jusqu’à 25 % de la population peut en être affectée. Aux États-Unis, la douleur chronique touche environ 50 millions de personnes, ce qui en fait l’une des causes les plus fréquentes d’invalidité.

La solution

Le traitement de la douleur chronique varie en fonction de l’affection sous-jacente à l’origine de la douleur. Les options d’un traitement traditionnel comprennent les médicaments contre la douleur, de la kinésithérapie et de la chirurgie. Cependant, de nombreux patients estiment que ces traitements sont inefficaces ou n’apportent qu’un soulagement temporaire.

La médecine endobiogénique propose une approche différente du traitement de la douleur chronique en s’attaquant à la cause première de l’affection. La médecine endobiogénique considère la douleur chronique comme le résultat d’un déséquilibre au sein des systèmes de régulation de l’organisme, notamment le système endocrinien, le système immunitaire et le système nerveux. Le traitement par la médecine endobiogénique consiste à identifier et à corriger ces déséquilibres grâce à des recommandations personnalisées en matière d’alimentation et de mode de vie, ainsi qu’à l’utilisation de suppléments à base de plantes et d’homéopathie.

En plus de s’attaquer à la cause première de la douleur, la médecine endobiogénique se concentre également sur la réduction de l’inflammation, qui est un facteur commun à de nombreux types de douleurs chroniques. Cet objectif est atteint grâce à l’utilisation de plantes médicinales et de suppléments anti-inflammatoires, ainsi qu’à des changements de mode de vie visant à réduire le stress et à améliorer l’état de santé général.

Dans l’ensemble, la médecine endobiogénique offre une approche holistique du traitement de la douleur chronique qui s’attaque à la cause première de la douleur tout en favorisant la santé et le bien-être en général.

Partagez cette page