The evolution of medicineL'évolution de la médecine

se donner les moyens
d'agir en adoptant un
mode de vie sain

Se donner les moyens d'agir

En adoptant un mode de vie sain

Le diabète

Le diabète est une maladie chronique qui affecte la manière dont l’organisme traite le glucose qui est la principale source d’énergie pour les cellules. L’insuline, une hormone produite par le pancréas, régule le taux de glucose dans le sang. Le diabète survient lorsque l’organisme est incapable de produire de l’insuline en quantité suffisante ou de l’utiliser correctement, ce qui entraîne une glycémie élevée susceptible de provoquer une multitude de problèmes de santé. Le diabète est un problème de santé mondial qui touche des millions de personnes dans le monde et dont la prévalence augmente.

Les types

Il existe deux types principaux de diabète :

  • Le diabète sucré de type 1 (DT1), également appelé diabète insulino-dépendant (DID), est une maladie auto-immune qui survient lorsque le système immunitaire attaque le pancréas et détruit les cellules productrices d’insuline. Les personnes atteintes de DT1 ont besoin d’insuline en injections ou d’une pompe à insuline pour réguler leur taux de sucre dans le sang.
  • Le diabète sucré de type 2 (DT2) survient lorsque l’organisme devient résistant à l’insuline ou ne peut produire suffisamment d’insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang. Le DT2 est souvent associé à des facteurs liés au mode de vie comme la mauvaise alimentation,  le manque d’exercice et l’excès pondéral.
  • La maladie d’Alzheimer ou le diabète de type 3 (T3D). Le lien exact entre la maladie d’Alzheimer (MA) et le diabète est toujours mal compris. Cependant, une glycémie mal contrôlée peut augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer. La forte corrélation entre les deux affections a conduit certains chercheurs à qualifier la maladie d’Alzheimer de “diabète du cerveau” ou de “diabète de type 3” (T3D)

Symptômes

Les signes et les symptômes du diabète peuvent inclure: 

  • Mictions fréquentes
  • Soif excessive
  • Perte de poids inexpliquée
  • Fatigue
  • Vision trouble
  • Plaies ou lésions à cicatrisation lente
  • Infections fréquentes
  • Fourmillements ou engourdissements dans les mains ou les pieds

Prévalence

Le diabète sucré est un problème de santé mondial qui touche des personnes de tout âge et de toute ethnie. Selon la Fédération internationale du diabète (FID), environ 463 millions d’adultes (20-79 ans) vivaient avec le diabète en 2019. 

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) a la plus forte prévalence de diabète au monde, avec environ 82 millions d’adultes vivant avec le diabète. En Europe, environ 59 millions d’adultes vivent avec le diabète. 

Dans les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), environ 20 % de la population vit avec le diabète.

La solution

La prise en charge du diabète vise à réguler le taux de sucre dans le sang et à prévenir les complications et les comorbidités qui y sont liées. La médecine endobiogénique peut compléter et accompagner les approches traditionnelles de traitement du diabète en s’attaquant à la cause profonde de la maladie, notamment aux facteurs liés au mode de vie et à l’environnement interne de l’organisme. Voici quelques méthodes de médecine endobiogénique pour gérer le diabète :

  • Améliorer l’alimentation et le mode de vie pour favoriser une glycémie saine et réduire l’inflammation.
  • Équilibrer le système endocrinien, y compris le pancréas et les glandes surrénales, pour favoriser la production et la libération d’insuline.
  • Évaluer le rôle de la glande thyroïde dans le développement de la maladie.
  • Amélioration de la fonction hépatique pour favoriser la détoxification et la régulation hormonale.
  • Soutenir la santé intestinale pour réduire l’inflammation et favoriser une bonne absorption des nutriments.
  • Prévenir les complications liées au diabète : neuropathie, rétinopathie, etc.
  • Réduire le stress par des techniques de relaxation, comme la méditation, le yoga ou des exercices de respiration profonde, afin de diminuer le taux de cortisol et de favoriser la sensibilité à l’insuline.

En conclusion, le diabète est un problème de santé mondial important qui nécessite une prise en charge efficace pour prévenir les complications et améliorer la qualité de vie. La médecine endobiogénique offre une approche holistique de la gestion du diabète en s’attaquant à la cause profonde de la maladie et en favorisant un environnement intérieur sain. En intégrant les méthodes de la médecine endobiogénique, les personnes atteintes de diabète peuvent mieux gérer leur taux de glycémie et réduire le risque de complications.

La médecine endobiogénique peut prendre en charge les personnes atteintes de diabète et leur offrir une thérapie complète et des conseils en nutrition.

Partagez cette page