The evolution of medicineL'évolution de la médecine

Un peau Saine
est le reflet d'un
bien-être général

Une peau saine est

Le reflet d'un bien-être général

Les affections cutanées

Skin is the largest organ of the body and it plays a vital role in protecting us from external factors such as bacteria, viruses, and pollution. However, various factors such as genetics, hormonal changes, environmental factors, and certain medical conditions can lead to a variety of skin conditions.

Les types

  • Acné : affection cutanée caractérisée par l’apparition de boutons, de points noirs et de points blancs.
  • Eczéma : Affection chronique qui provoque une sécheresse, des démangeaisons et une inflammation de la peau.
  • Psoriasis : Affection auto-immune chronique qui provoque des plaques rouges et squameuses sur la peau. Une desquamation de la peau
  • Acné rosacée : Affection chronique qui provoque des rougeurs du visage, des bouffées de chaleur et parfois des boutons et des problèmes oculaires.
  • Dermatite : Une inflammation de la peau qui peut être causée par une allergie ou un agent irritant.

Symptômes

  • Acné : boutons, points noirs, points blancs, rougeurs et inflammation.
  • Eczéma : Peau sèche, prurigineuse et enflammée, souvent accompagnée de rougeurs et de cloques.
  • Psoriasis : Plaques de peau rouges et squameuses, parfois accompagnées de démangeaisons et de douleurs.
  • Acné rosacée: Rougeur du visage, bouffées de chaleur, boutons et problèmes oculaires.

Prévalence

Les affections cutanées sont un problème répandu dans le monde entier, touchant des millions de personnes de tous âges, sexes et races. La prévalence des affections cutanées varie en fonction du type d’affection, de la région géographique et d’autres facteurs. Selon l’étude sur la charge mondiale de morbidité, les affections cutanées figurent parmi les dix premières causes d’invalidité dans le monde.

Certaines affections cutanées courantes, telles que l’acné, l’eczéma et le psoriasis, touchent un pourcentage important de la population mondiale. Par exemple, l’acné touche environ 85 % des individus à un moment donné de leur vie, tandis que l’eczéma affecte 10 à 20 % des enfants et 1 à 3 % des adultes dans le monde. Le psoriasis, quant à lui, touche environ 2 à 3 % de la population mondiale, avec une prévalence plus élevée dans les pays occidentaux.

D’autres affections cutanées, comme le cancer de la peau, ont une prévalence plus faible mais peuvent avoir des conséquences graves si elles ne sont pas traitées. Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent dans le monde, avec environ 2 à 3 millions de cancers de la peau sans mélanome et 132 000 cancers de la peau avec mélanome diagnostiqués chaque année.

En Europe, les affections cutanées font partie des problèmes de santé les plus courants, puisqu’elles touchent environ 20 % de la population. Parmi les affections cutanées les plus courantes en Europe figurent l’eczéma, le psoriasis, l’acné, la rosacée et le cancer de la peau.

Au Moyen-Orient, la prévalence des affections cutanées est également élevée, l’eczéma et le psoriasis étant les plus courants. De même, dans les pays du CCG, les affections cutanées figurent parmi les problèmes de santé les plus courants. Selon une étude menée au Koweït, la prévalence des maladies de la peau était de 18,7 %, l’eczéma et le psoriasis étant les plus courants. 

La forte prévalence des affections cutanées en Europe, au Moyen-Orient et dans les pays du CCG souligne la nécessité de mettre en place des stratégies efficaces de prévention et de prise en charge. Une détection et un traitement précoces peuvent contribuer à prévenir les complications et à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par ces affections.

La solution

Le traitement des affections cutanées dépend du type et de la gravité de l’affection. Les traitements conventionnels se concentrent souvent sur la gestion des symptômes et peuvent inclure des médicaments topiques ou oraux, la photothérapie ou la chirurgie dans les cas graves. Toutefois, ces traitements s’accompagnent souvent d’effets secondaires potentiels et ne s’attaquent pas toujours à la cause sous-jacente de l’affection.

La médecine endobiogénique propose une approche holistique du traitement des affections cutanées en s’attaquant aux causes profondes de l’affection, plutôt que de se contenter d’en traiter les symptômes. Cette approche se concentre sur la promotion de la capacité naturelle du corps à se guérir lui-même en rétablissant l’équilibre entre le  système endocrinien, immunitaire et nerveux. 

Les traitements endobiogéniques proposés peuvent inclure des changements du régime alimentaire, des compléments alimentaires, des remèdes à base de plantes médicinales  et des modifications du mode de vie.

Outre la médecine endobiogénique, d’autres thérapies naturelles telles que l’acupuncture, l’aromathérapie et la massothérapie peuvent également s’avérer efficaces pour gérer les symptômes et favoriser la guérison. Cependant, il est important de noter que toutes les thérapies naturelles ne sont pas sûres ou efficaces et qu’il est essentiel de consulter un professionnel de santé qualifié avant de commencer un nouveau traitement.

Dans l’ensemble, le traitement des affections cutanées par la médecine endobiogénique offre une approche sûre, efficace et naturelle de la guérison. En s’attaquant aux causes profondes de l’affection, plutôt qu’aux seuls symptômes, la médecine endobiogénique peut apporter un soulagement à long terme et améliorer la santé et le bien-être en général.

Partagez cette page